Organisation du travail : quels outils de flexibilité ?

Dans le numéro d’Avril 2016 de L’Observateur de Monaco, Maître Sophie Marquet a apporté un éclairage sur les outils de flexibilité existants en Principauté en matière d’organisation du travail.

Elle explique tout d’abord que si le cadre législatif peut sembler rigide, le droit monégasque offre plusieurs leviers aux acteurs sociaux pour adapter l’organisation du travail au fonctionnement de l’activité. Les leviers tels que la modification de la répartition de la durée hebdomadaire de travail sur la semaine, l’autonomie des cadres dans l’organisation de leur temps de travail, les conventions collectives, sont entre autres présentés.

Maître Sophie Marquet aborde également le rôle du contrat de travail et la question parfois posée de la fragilisation des droits des salariés. Elle fait à cet égard la distinction entre flexibilité et précarité de l’emploi en donnant pour exemple le projet de loi sur le télétravail conçu comme un système « gagnant-gagnant ».

Retour à la liste des actualités